Situation hydrogéologique en Bresse bourguignonne au 1er novembre 2021

État du niveau des nappes d'eau souterraines au 1er novembre 2021

En octobre 2021, les tendances sont hétérogènes. Sur une large partie sud du territoire, les précipitations et la mise en dormance de la végétation permettent de ralentir la vidange et d’initier une recharge des nappes. Sur les nappes du nord et de l’est de la France, la période de recharge n’a pas commencé et les basses eaux n’ont pas été atteintes.

La situation du mois d’octobre est satisfaisante, avec des niveaux proches des moyennes mensuelles, de modérément bas à modérément hauts. Elle s’est notamment améliorée courant septembre et octobre sur les nappes du pourtour méditerranéen grâce aux pluies de septembre et d’octobre.

En novembre, les tendances dépendront essentiellement de la pluviométrie. La recharge devrait se généraliser sur les secteurs arrosés et la situation devrait alors s’améliorer. En cas de précipitations insuffisantes, la vidange pourrait reprendre et l’état des nappes se dégrader.


Concernant la Bresse bourguignonne, à Montret (71440), le mois d'octobre s'est avéré excédentaire, avec une pluviométrie enregistrée de 117,6 mm/m2 pour une normale mensuelle de 101,3 mm/m2.

Situation pluviométrique à Montret (71440) en Bresse bourguignonne au 31 octobre 2021

Carte des arrêtés au 15/11/2021 PROPLUVIA (arrêtés publiés le 14/11/2021 minuit )
Accès au site


Pluviométrie et températures observées les étés en France depuis 1959
Le risque de sécheresse se profile au fil des ans.
Le graphique ci-après est représentatif de l'évolution de la pluviométrie en relation avec l'élévation des températures pendant les étés calendaires, depuis 1959 en France.